Saturday, July 11, 2020
Home Culture Découvrir les aspects plus subtils de l’être humain par les Savoirs Exclusifs...

Découvrir les aspects plus subtils de l’être humain par les Savoirs Exclusifs Africains: L’avant-garde pour une conscience supérieure

Dr. Moris samens

Vu de la perspective des érudits Africains, les courants philosophiques actuels ne nous offrent qu’un aperçu incomplet et limité de l’Homme. Avec les savoirs exclusifs existants dans plusieurs cultures africaines nous découvrons d’autres aspects plus subtils de l’Homme, nous permettant de mieux nous compren- dre et de faire face à plusieurs défis auxquels l’human- ité actuelle est confrontée.

Pour sonder les aspects africains de l’existence humaine, les savoirs des érudits Africains nous pre- scrivent de comprendre l’être humain tant dans son espace, qui est l’univers, que dans le temps de sa nais- sance à sa mort.

Comprendre ce qu’est notre univers, nous renvoie – selon les érudits Africains – à la perception de l’exis- tence entière en tant qu’entité formée de deux com- posantes ; l’une matérielle et l’autre immatérielle. L’univers assimilable au monde sensible, est perçu comme la composante matérielle. La composante immatérielle traduit un élément suprasensible, l’essence même de l’existence, pouvant être désigné par le terme Énergie. Dans cette weltanschauung, le monde visible, c’est-à-dire l’univers et son contenu, est perçu comme la matérialisation de l’Énergie. Cela sig- nifie en d’autres termes que le monde que nous voyons n’est pas la réalité mais la projection de la réal- ité, la matérialisation de l’Énergie.

Selon les érudits Africains, l’Homme aussi est formé de deux composantes. La composante matérielle qui est son corps. La composante immatérielle est son énergie (vitale). Le corps d’un Homme est donc la matérialisa-

tion de son énergie vitale. De ce fait, l’énergie qui vivifie le corps d’un Homme est l’essence même de son identité.

L’Homme étant formé de deux composantes, alors la femme qui attend un enfant est doublement enceinte. Elle porte en elle les deux composantes, matérielle et immatérielle de son enfant. Ceci dit, tout être humain est relié à sa mère par deux cordons ombilicaux, l’un matériel, l’autre immatériel. Ces cor- dons permettent la transmission des données tant matérielles (entre autres génétiques) qu’immatérielles (énergie vitale) entre la mère et l’enfant. Ainsi donc, l’Homme peut expérimenter deux naissances ; l’une matérielle et l’autre immatérielle. À l’accouchement il y a scission du cordon ombilical matériel. Mais l’Homme reste immatériellement et énergétiquement relié à sa mère par le cordon ombilical immatériel ; en principe jusqu’à sa mort. C’est dans le cadre d’une pédagogie bien définie aussi dans les savoirs exclusifs Africains que la deuxième naissance peut être provoquée.

De ceci nous pouvons tirer les leçons suivantes : La vie dans tout être humain, homme comme femme est féminine. L’Homme, du moins son corps, n’est que la matérialisation de l’énergie vitale qui le vivifie. L’énergie qui vivifie l’Homme provient de sa mère et cette dernière la tient aussi de ces ancêtres, suivant ainsi la lignée maternelle. Ceci dit, que l’énergie vitale ou encore la vie dans l’Homme vient de sa mère et il la partage avec un lignage. Alors, la vie en vous n’est pas individuelle et ne vous appartient pas. Vous la partagez avec les mem- bres du lignage dont vous êtes issus, incluant ascendants et descendants. Chacun de vous n’est qu’une des manifestations différentes de cette vie (famil- iale), tels les membres d’un grand corps vivant. En tant que chaînon d’un réseau de transmission de données vitales, vos existences s’influencent entre- elles. Donc une vie est l’essence vitale qui vivifie un réseau lignager, c’est-à-dire plusieurs personnes.

En comprenant ceci, nous faisons un grand pas dans la perception africaine profonde de l’Homme. Il s’agit du fait que la vie en vous est déjà sur terre bien avant que vous ne naissiez et continue d’être même après votre mort physique, tant qu’il y aurait une descendance féminine. Quand l’enfant naît, il n’est pas tel un papier vierge. En effet au niveau immatériel, l’énergie vitale qui l’a pénétré est elle-même au préalable chargée des expériences, sou- venirs (positifs ou pas) et du vécu des parents ascendants. Au niveau matériel, le corps tant dans sa constitution biologique que physionomique est tout aussi une transmission de données génétiques provenant des par- ents. Ainsi donc, la conception actuelle de l’individu en tant qu’entité indi- visible est une approche limitée de l’Homme. Elle réduit de ce fait le spectre des champs notionnels scientifiques, religieux et sociaux. La perception africaine de l’Homme nous permet d’avoir avons une approche plus pro- fonde sur certains thèmes et défis concernant l’humanité actuelle entre autres, féminité, masculinité, sexualité, religion, éducation, réincarnation. Ces savoirs ancestraux et élitaires africains ont tout aussi un caractère futur- iste dans la mesure où ils ont dans leurs fonds une longueur d’avance par rapport au monde moderne actuel.

*Moris Samen est détenteur d’un diplôme d’études en sociologie, puis d‘un doc- torat en ethnologie et études africaines.

- Advertisment -

Most Popular

Haitian-Americans Across U.S. Celebrate Their Cultural Heritage

BRIDGEPORT, CT. - May 2, 2019 - Despite the continuing economic hard- ships and political turmoil that plague Haiti, Haitian-Americans across all spectrums find...

Haïti-USA: Une rue de North Miami porte le nom de Manno Charlemagne

Miami, 1er mai 2019 - Une rue de North Miami est baptisée “Joseph Manno Charlemagne Way”, du nom de l’auteur, compositeur, interprète Emmanuel...

Maurice J. Midi April 1, 1928 – April 4, 2019 (Age 91)

Maurice Midi was the loving husband of Marie Josee Bourssiquot Midi. Born in Meyer, Haiti on April 1, 1928, he was the son of...

Manno Ejèn AK MICHEL-ANGE HYPPOLITE Byografi Manno

Manno Ejèn AK MICHEL-ANGE HYPPOLITE Byografi Manno Natif Gwanntanamo, Manno Ejèn fèt, an jiyè 1946 nan peyi Kiba. Yon peryòd, kote yon vag imigrasyon san pran...

Recent Comments