Editorials

Home Editorials

From The Editor

Every natural disaster or political chaos in Haiti reveals a long-lasting failing of the Haitian Diaspora: a lack of structured, centralized, and proactive leadership. We don’t have a global organization that we can consider as a legitimate representative of the collective desiderata of Haitians living abroad. We don’t have one organization that aggressively strategizes on developing and promoting an uplifting narrative about Haiti and its diaspora. The Haitian Diaspora is neither self-sufficient nor self-oriented. Consequently, government entities and the business community alike treat us as an afterthought.

Yes, there are countless local and individual initiatives that address certain key deficiencies of the Haitian communities they serve in some adopted countries. They indeed play a pivotal role in sustaining our cultural survival, but our diaspora should be striving economically, socially, and politically, not merely surviving.

As daughters and sons of relentless visionaries, freedom fighters, and builders, the Haitian Diaspora should be reaching for greater heights. After more than 50 years of mass immigration all over the world, our diaspora should have by now Haitian-led institutions that can match the humanitarian assistance of the international community when an earthquake, hurricane, or other catastrophe strikes our homeland. We should be by now a political force that could sway election outcomes domestically and abroad.

There is good news, though: it is not too late for us to get to the mountaintop together. Yes, we can accomplish this feat if we decide to honor the legacy of our ancestors and live up to our full potential. We can realize all this in real-time if we commit ourselves to the hard work that such a dream requires.

Changes do not come accidentally or by miracle. Throughout history, transformational leadership brings radical and positive changes. Transformational leadership is not to be confused with messianism. Transformational leadership is all about intellectual probity, endurance, personal sacrifices, humility, fellowship, and faith in humankind. Transformational leadership is about thinking global even when acting local. Transformational leadership comes with the courage to embrace the solitude of rectitude against all odds… even when facing the triumph of populism.

Time is up! Let us remove ourselves from the cult-like, infantile organizational cultures in which we have been embedded far too long. Let us be bold, inclusive, and productive for the glory of the next generations! ©

—Angelucci Manigat, Jr., Editor In Chief

Le Mot Du Directeur

Chaque catastrophe naturelle ou chaos politique en Haïti révèle une constante déficience de la diaspora haïtienne : l’absence d’un leadership structuré, centralisé et proactif. Nous n’avons pas d’organisation mondiale que nous pouvons considérer comme représentative des desiderata collectifs des Haïtiens vivant à l’étranger. Nous n’avons pas une seule organisation qui puisse élaborer une stratégie agressive capable de rectifier notre déficit d’image collective. La diaspora haïtienne n’est ni autosuffisante ni orientée vers l’autodétermination. Par conséquent, les détenteurs des pouvoirs économiques et politiques nous traitent comme une entité négligeable.

Certes, il existe d’innombrables initiatives locales et individuelles qui comblent certaines lacunes des communautés haïtiennes qu’elles servent dans certains pays d’adoption. Elles jouent en effet un rôle central dans le maintien de notre survie culturelle. Mais notre diaspora devrait avoir des assises économiques, sociales et politiques assez solides.

En tant qu’héritiers de visionnaires implacables, de combattants de la liberté et de bâtisseurs, la diaspora haïtienne devrait être à un niveau plus louable. Après plus de 50 ans d’immigration massive partout dans le monde, notre diaspora devrait disposer d’institutions dirigées par des Haïtiens pouvant égaler l’assistance humanitaire de la communauté internationale lorsqu’un tremblement de terre, un ouragan ou une autre catastrophe frappe notre patrie. Nous devrions maintenant être une force politique capable d’influencer l’avenir politique des régions où nous vivons.

Il y a quand même une bonne nouvelle : il n’est pas trop tard pour sortir victorieusement de nos entraves. Oui, nous pouvons accomplir cet exploit si nous décidons d’honorer l’héritage de nos ancêtres et d’atteindre notre plein potentiel. Nous pouvons réaliser tout cela en temps réel si nous nous engageons dans le travail acharné qu’exige un tel rêve.

Les changements ne viennent pas par accident ou par miracle. L’histoire nous apprend que c’est toujours un leadership transformationnel qui apporte des changements radicaux et positifs. Le leadership transformationnel ne doit pas être confondu avec le messianisme. Le leadership transformationnel est une question de probité intellectuelle, de persévérance, de sacrifices personnels, d’humilité, de fraternité et de foi commune en l’humanité. Le leadership transformationnel consiste à penser globalement tout en agissant localement. Le leadership transformationnel s’accompagne du courage d’embrasser la solitude de la droiture contre vents et marées… en dépit du populisme.

Réveillons-nous ! Sortons-nous des enchevêtrements du sectarisme et d’autres enfantillages dans lesquels nous sommes enracinés depuis trop longtemps. Soyons intrépides, inclusifs et productifs pour la gloire des prochaines générations ! ©

—Angelucci Manigat, Jr., Editor In Chief